Le pied-de-biche : « Pas ce soir, j’ai la migraine… »

Bonjour amis survivants,

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un outil indispensable, à mon sens, un « must have » pour un groupe de survivants digne de ce nom et voulant mettre toutes les chances de son côté, je veux bien sûr parler du pied-de-biche (tadam…^^). La grande question : « Pourquoi le pied-de-biche ? ».

– Il est léger et résistant (privilégiez les modèles en acier trempé, ou en titane), et ne demande pratiquement pas d’entretien. Si vous pouvez vous procurer un modèle approchant les 50 cm de longueur, n’hésitez pas ^^.

– Cet outil multifonctions saura aussi bien vous servir à dégommer un zombie lors d’un combat rapproché, mais en plus, il vous permettra de forcer des portes (ce n’est pas l’outil emblématique des cambrioleurs pour rien…), ou soulever un objet lourd comme une bouche d’égout par exemple ; ce que vous apprécierez à juste titre lors d’une retraite précipitée pour cause d’arrivée massive de macchabés mobiles (et passablement désireux de savoir quel goût vous avez…).

– Il est facile de se procurer cette petite merveille à des prix tout à fait abordables (des modèles tout à fait convenables sont disponibles pour un peu moins de 50 euros), comme c’est un outil, courrez chez votre magasin de bricolage préféré, vous ne serez pas dérangé par la législation sur les armes (n’hésitez pas à me corriger si je me trompe…).

Attentions, quelques petits conseils :

– Il est tout à fait tentant d’essayer de fracasser le crâne d’un zombie avec cet objet, mais je vous rappelle que même si les zombies ont un corps un peu moins résistant qu’un humain ordinaire (le tout dépendant principalement de l’état de fraicheur du zombie…), les os constituants le crâne sont parmi les plus solides du corps humain, donc si vous tenez absolument à le faire, allez y (vraiment) de bon coeur…^^

– De même, je ne vous conseillerais pas d’utiliser le côté « arrache-clous » pour perforer le crâne de votre cible, votre arme risquant de s’y coincer (personnellement, je n’essayerais pas une telle manoeuvre sans être sûr du résultat…)

– L’une des manières les plus efficaces de se débarrasser de votre « agresseur », reste à mon sens de lui planter la partie droite de l’outil dans l’oeil, pour atteindre directement le cerveau (mais cela demande un minimum d’entrainement, comme avec n’importe quelle arme…).

– Privilégiez les matières mates, surtout de nuit ; la discrétion avant tout (mais vous devez commencer à le savoir), au pire peignez-le en noir… ^^.

Vous savez ce qui vous reste à faire…

Bonne survie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s