Le cannibalisme

Ben en fait non j’suis pas mort 🙂

Doooonc ouais je sais ça fait longtemps que je n’ai rien posté et j’ai une très bonne excuse, mais on s’en fout parce que ça tournera certainement quelque part autour de :

–J’ai le bac

–Ou je suis un gros branleur 🙂

Donc on va partir sur la raison intéressante : le CFAZ à une web série en projet, pour l’instant il n’y a que des idées et des dessins sur papier, mais le projet est bien là !!

Comme je suis en charge du scénario et des costumes j’étais un tout petit peu occupé.

Si vous avez des questions sur le projet je suis tout ouïe.

[TRANSITION !!]

Bon voilà pour les excuses bidons alors maintenant venons en à la partie intéressante le cannibalisme :

Comme vous le savez certainement le cannibalisme a été pratiqué pendant longtemps et partout dans le monde pour diverse raison :

  • 1) Survie
  • 2) Religion
  • 3) Dérangement mentale

Alors déjà  le fait que je parle de cannibalisme dans cet article a clairement laissé comprendre que je suis un petit peu dans la partie 3. Mais ici on n’est pas en thérapie de groupe ou dans un asile, enfin moi oui, mais je suppose que vous non (si oui venez me voir:)), bref je m’égare, la survie !! :

             Dans une apocalypse zombie ou toute autre situation de survie grave vous serez peut être amené à devoir recourir au cannibalisme pour rester en vie, mais une fois passé le dégout, la peur, l’aspect traumatique, le coté tabou, le souvenir d’un être cher, la culpabilité et toute ces conneries avec lesquelles je me torche, après avoir mangé mexicain il ne faut pas oublier les dangers.

             Certaine viande porte des maladies ou des germes, ou bien se consomme mieux d’une façon plutôt que d’une autre, et ici c’est de ça qu’on va parler.

Partie 1 Les dangers :

On entend toujours des choses comme :

Manger de la chair humaine rend fou ou malade mais où est la vérité ?

Transmission de maladie et folie

           –>En réalité la chair humaine elle-même n’est pas plus dangereuse que n’importe quelle autre viande, mais le sujet tabou de sa consommation couplé à des évènements s’étant produit en Papouasie-Nouvelle-Guinée ont rependu de fausse rumeur (comme la folie), cependant oui elle peut transporter des maladies comme n’importe quelle autre viande :

—Dans la plus part des cas comme avec le bœuf, on s’en fout parce que les maladies de celui-ci ne sont en général pas transmissible à l’homme ce qui permet d’en manger cru, mais je penses pouvoir avancer avec pas mal de certitudes que les maladies humaines sont de manière très probable transmissible à l’homme (je sais c’est dure à croire) et donc si le cadavre que vous avez consommé est mort d’une diarrhée explosive et que vous ne l’avez pas préparé comme il faut, en le consommant vous l’ aurez aussi, chose un poil chiant (ba dum tsss) à mon humble avis.

           –>Le kuru : Le kuru est une maladie que l’on retrouve dans les cas de cannibalisme en Papouasie-Nouvelle-Guinée, c’est une maladie qui rend fou, dégrade le cerveau, le centre de l’équilibre et qui pour finir après que la personne soit devenue incapable de se nourrir tue. C’est là que vous vous dites : « mais ce con il a sorti que on peut consommer de la chair humaine sans devenir fou non ? » Et bien patience ma gentille petite raclure j’y arrive J

Partie 2 Voilà pour les dangers maintenant comment les éviter ?

Éviter les maladies (kuru exclu) :

–>Je vais pour appuyer ça (et pour éviter de dire que je pratique la chasse à l’homme gardée) développer avec comme exemple le sanglier. Le sanglier transporte bon nombre de germe dans sa chaire, en temps normale pour pouvoir le cuire et le consommer en gardant le bon gout de la viande et sans attraper diverse maladie  on le met au congélateur pendant bien une semaine pour tuer les bactéries avant de le cuisiner.

                   Mais alors que vous êtes dans une putain de foret a 100km de toute vie évolué (home sweet home) et que jean-Kevin votre binôme en survie est mort courageusement lors d’un combat acharné face à un raton laveur enragé, je ne crois pas que vous puissiez trouver un congélateur. Alors comment manger votre pote sans qu’il vous refile des maladies ? (ok à ce stade de l’article et après cette phrase bon nombre d’entre vous doivent me prendre pour : soit un malade dangereux, soit un gay, soit les deux) Pour ça tout comme avec le sanglier il faut faire bouillir sa viande pendant plusieurs heures elle ne sera pas très bonne (avec des patates ça passe …) mais on n’est pas à ça près je pense. La cuisson par ébullition tue les bactéries et les germes et rend la consommation de la chaire possible, ce que la cuisson par le feu ne fait pas.

                   Conseille cuisine !!!! (La barre du glauque a été  franchi la non ?)

–>Plus vous mettez de viande à bouillir plus la cuisson doit être longue, mais un bon moyen de repéré quand elle est cuite est de mettre la viande dans la marmite en la laissant sur les os et d’attendre qu’elle se détache d’elle-même, elle sera cuite à ce moment.

–>Tenter de rendre la chaire humaine  plus savoureuse peut en aider la consommation, car en plus de votre dégout à l’idée de manger quelqu’un que vous avez peut être connu, le gout de la viande ne sera pas agréable alors si vous avez du sel du laurier ou tout autre connerie susceptible de donner un gout à la viande ça vous évitera de vomir.

–>Manger vite, car la viande pourri et ce n’est pas bon pour la santé !

–>Si l’apocalypse zombie vous a rendu fou le conseil suivant est pour vous :

Pour éviter que la viande se gâte, la garder en vie et la découper petit à petit l’empêchera de pourrir, vous aurez alors plus de temps pour la manger.                               

Oooook Le mec va en chier comme pas possible et enviera la mort tout ça tout ça… bref c’est de l’administratif si vous voulez rester en vie.                 

Bon appétit ! et toutes mes condoléances.. (Hannibal Lecter sors de ce corps)

Éviter le Kuru :

En Papouasie-Nouvelle-Guinée la tradition poussait les familles à manger leurs défunts (yum yum), mais à force s’est rependu comme je l’ai dit le kuru.

Les scientifique chargés de cette maladie ont remarqué qu’elle touchait plus les femmes et les enfants que les hommes adultes, c’est en réalité parce que les hommes ne consommaient que la chair et pas les organes dont le cerveau (plus grand porteur de la maladie).

Donc je n’ai pas menti la chair peut se bouffer ! Mais les organes sont à éviter de même que les porteurs certifiés du kuru on ne sait jamais.

Voilà voilà, j’imagine que très peu de personne en sont arrivé jusqu’à cette phrase, car sur leurs chiottes pour vomir, simplement dégouté ou en train d’appeler la police, Donc je vais m’arrêter là.

A bientôt future zombie !

Publicités

2 réflexions sur « Le cannibalisme »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s